Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une sensibilité, un parcours de haut niveau

Née à Osaka au Japon, elle commence le piano dès l'âge de quatre ans avec sa mère pianiste, puis devient l'élève de Nobuyosi Kato jusqu’à l’obtention du diplôme du Lycée Supérieur de Musique de Toho-Gakuen. De cette première période « japonaise », on retient notamment l’interprétation à l’âge de quinze ans du deuxième concerto de Chopin avec le New City Philharmony de Tokyo. Elle choisit ensuite de se tourner vers le pays dont elle rêve depuis son enfance : la France. Elle s’installe à Paris en 1996 et accède directement au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe d’Olivier Gardon où elle obtient le Premier prix à l’unanimité en 1997.

S’ouvre alors à elle les portes du Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris où elle décroche des prix en piano (en 2002) avec Georges Pludermacher, Claire Désert, François-Frédéric Guy, et en musique de chambre avec Christian Ivaldi et Itamar Golan. Elle poursuit en perfectionnement piano au CNSM de Lyon avec Géry Moutier et complète sa formation en musique de chambre avec Paul Meyer et Eric Le Sage. A partir de 2004 et sa rencontre avec Patrick Cohen, elle développe sa passion pour les instruments historiques que sont le piano-forte, le piano romantique et le clavicorde.

Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux et reçoit le parrainage de l'office culturel du Japon entre 2003 et 2005.

Elle donne régulièrement des concerts comme soliste ou chambriste en France, au Japon et à l’étranger. On l’a entendu en direct sur les ondes de France Musique lors d’une rencontre avec Aldo Ciccolini à Montpellier. On l’a également vu jouer plusieurs fois au côté de Paul Meyer ou Patrick Cohen. Elle s’est produite sur plusieurs scènes renommées : Opéra de Lyon, Théâtre Mogador, festivals “Piano Passion” ou “Musikalia”, Auditorium de Lyon où elle donne le triple concerto de Beethoven avec l’Orchestre National de Lyon sous la direction de Ludovic Morlot ou le premier concerto de Tchaïkovski avec l’Orchestre du CNSM de Lyon sous la direction de Peter Csaba. Mais encore l’Esplanade de Saint-Etienne avec l’Orchestre Symphonique de Saint-Etienne sous la direction de Martin Lebel. Elle s’ouvre aussi à la création contemporaine avec le spectacle chorégraphique “L’intrus” sous la direction de Jean-Marie Adrien.

En parallèle à sa carrière d’interprète, elle exerce le métier de pianiste accompagnatrice au CNSM de Lyon puis aux Conservatoires du VIIème et XVIème arrondissements de Paris.

Son premier album, consacré à Chopin et enregistré sur piano historique.

Pour en commander, envoyez simplement un mail à cette adresse : hiyama.kazuko@yahoo.fr

 

CD_Hiyama_kazuko_front.JPG1 - Ballade N°1 Op.23

2 - Ballade N°2 Op.38

3 - Ballade N°3 Op.47

4 - Ballade N°4 Op.52

5 - Valse N°1 Op.64

6 - Valse N°2 Op.64

 

 

 

Prix : 15 € (hors frais de port)

Commande

 

Enregistré sur piano STEINWAY & SONS 1893 au Karura Hall

 

 

 

 

 

 

 

 

podcast
Chopin - Valse No.2 Op.64

podcast
Chopin - Ballade No.4

 

L’instrument, un piano à queue Steinway datant de 1893, lui a été présenté par Monsieur Abe au Karura Hall (Tokyo, Japon), lieu où se sont déroulées les séances d’enregistrement. Kazuko Hiyama a choisi cet instrument pour la chaleur et la résonance qu’il offre. Il se distingue d’un piano moderne par une sonorité moins claire mais plus expressive, un certain caractère « impressionniste » qui met en valeur ce répertoire. Sa facture exceptionnelle rend également hommage à Chopin qui était connu pour son exigence quant à la qualité de l’instrument. Rappelons d’ailleurs que la maison Steinway, fondée en 1853 par Henry Engelhard Steinway (Steinweg), allemand immigré aux Etats-Unis, est reconnue comme une des meilleures manufactures de pianos depuis la fin du 19ème siècle, période où elle a détrôné les maisons Erard et Pleyel.

 

Le programme du disque est constitué d’œuvres pour piano seul de Frédéric Chopin (1810-1849), dont l’intégrale de ses ballades. Le compositeur est le premier à introduire cette forme très libre dans la musique instrumentale. La ballade n’existait depuis le moyen-âge que sous forme de poème ou de chant. Il semble que ces ballades soient inspirées de poésies du poète polonais Adam Mickiewicz, fait probable bien que Chopin n’aimât pas mettre en avant cette utilisation d’œuvres littéraires dans ses compositions.

Publié dans , | Lien permanent

Les dates importantes

Novembre 2015

Novembre 2015

Août 2015

Juillet 2015

Juin 2015

Novembre 2014

Août 2014

Juin 2014

Mai 2014

Avril 2014

Mars 2014

Février 2014

Janvier 2014

Novembre 2013

Mai 2013

Février 2013

Novembre 2012

Septembre 2012

Août 2012

Juillet 2012

Juin 2012

Avril 2012

Mars 2012

Février 2012

Janvier 2012

Septembre 2011

Août 2011

Juillet 2011

Mai 2011

Mars 2011

Novembre 2010

Juillet 2010

  • Dimanche 18, Festival des Chants de la Dore, Puy-de-Dôme. Récital piano

Juin 2010

Mai 2010

Décembre 2009

Octobre 2009

Août 2009

Juillet 2009

Mai 2009

Février et mars 2009

Février 2009

Décembre 2008

Septembre 2008

Juillet 2008

Juin 2008

Février 2008

Janvier 2008

Novembre 2007

Octobre 2007

Août 2007

Juillet 2007

Juin 2007

Avril 2007

Mars 2007

Publié dans | Lien permanent

Vendredi 25 novembre - Concert "Autour de Eolorène"

CONCERT-25-11-Laurence-Bancaud.jpg

Publié dans , | Lien permanent

Dimanche 13 novembre 2016 - Trio Maestro

Thiviers (Dordogne), 15h00

Concert de l'Avent
Œuvres de Chostakovitch, Glinka, Rachmaninoff

trio Maestro

Violon : Igor Volochine
Violoncelle : Boris Baraz
Piano : Kazuko Hiyama

Entrée : 10 euros. Réservation à l'office de tourisme de Thiviers, tél. 05 53 55 12 50
Le programme
Article dans la Dordogne Libre

Publié dans , | Lien permanent